Inscriptions
en ligne

Exclusivement pour les filières :
ASS, EJE, ES, ETS, ME, TISF





Educateur de jeunes enfants (DEEJE)

L’éducateur de jeunes enfants (EJE) a pour rôle de favoriser le développement des enfants de moins de sept ans. Son champ professionnel se situe auprès des structures d’accueil, principalement au sein des crèches, haltes-garderies, jardin d’enfants, services hospitaliers, services de protection de l’enfance. Il peut également exercer dans le domaine socioculturel et dans les établissements spécialisés : IME (Institut médico éducatif), CAMSP (centre d’action médico-sociale précoce), déficients sensoriels….Il exerce des fonctions d’éducation, d’animation et de prévention envers les enfants dont il a la charge dans une préoccupation d’interaction avec les familles et les partenaires concernés. Il élabore et mène des projets individuels et collectifs dans le cadre d’un travail  d’équipe pluri-professionnelle.
Pour exercer ce métier, il faut être intéressé par la place des enfants dans notre société et par leur développement. L’esprit d’observation et de recherche, l’imagination et la créativité et quelques dons artistiques sont des qualités appréciables. Comme tous les métiers du travail social, celui-ci nécessite un engagement personnel lié à une démarche professionnelle axée sur l’éducation des jeunes enfants. + d'infos

Contacts

Secrétariats
Inscriptions et sélection : Laurence Coste - 04 63 05 03 85

Parcours de formation : Johanna Dutoit - 04 73 17 01 20
Coordonnatrice responsable de la formation : Bernadette da Silva

Inscriptions  rentrée 2018

Dates limites > 6 décembre 12h. Exclusivement en ligne ici
Pour entrer en formation, tout candidat doit passer une épreuve écrite (sauf dispense cf réglements d'admission), puis une épreuve orale.

➜ La première série d’épreuves, l’écrit, s’appelle "épreuve d’admissibilité" : samedi 16 décembre 2018 de 8h à 11h.
➜ La seconde série d’épreuves s’appelle "épreuve d’admission" : de février à mars 2018.
L’épreuve d’admissibilité doit être réussie (ou validée à l'inscription le cas échéant), pour que le candidat puisse passer l’épreuve orale d'admission.
Calendrier des épreuves, conditions d'inscription, coûts. Toutes les infos ici.
Prendre connaissance du réglement de sélection EJE avant de s'inscrire.

Formation 

La formation est dispensée en trois ans avec 1500 h d’enseignement théorique et 2100 h de formation pratique (60 semaines).
La formation théorique  par domaines de formation (DF) :
DF 1 :
Accueil et accompagnement du jeune enfant et de sa famille :  400 h
DF 2 :
Action éducative en direction du jeune enfant : 600 h
DF 3 :
Communication professionnelle : 250 h
DF 4 :
Dynamiques institutionnelles, interinstitutionnelles et partenariales : 250 h
Conditions d’allègement :

Demande à l’inscription des épreuves d’admission, étudiée selon le dossier après admission.

Diplôme 

La formation est sanctionnée par le diplôme d’Etat d’éducateur de jeunes enfants (DEEJE) délivré par le ministère de la Cohésion sociale. A chaque domaine de formation correspond une épreuve de certification dont la validation est obtenue par la moyenne entre le contrôle continu et l’épreuve en centre d’examen. Pour l’obtention du DEEJE, les 4 DF doivent être validés séparément.
Le diplôme est également accessible par la démarche de validation des acquis de l’expérience (VAE) pour les candidats ayant obtenu le livret de recevabilité de la DRJSCS (Direction régionale de la Jeunesse, des sports et de la cohésion sociale).

Conditions d’emploi

On compte aujourd’hui 9000 éducateurs de jeunes enfants. Environ 50% d’entre eux exercent leur activité dans les structures d’accueil de la petite enfance telles que les crèches collectives ou familiales, les jardins d’enfant, les haltes-garderies.
Les besoins sont très importants dans ce secteur. Les éducateurs de jeunes enfants trouvent aussi leur place dans les hôpitaux, dans les établissements ou services qui accueillent des enfants handicapés ou qui connaissent des difficultés sociales (foyers de l’enfance, maisons maternelles, CAMSP).
Les ludothèques, les bibliothèques, les centres de loisirs maternels réclament aussi de plus en plus ces professionnels. Les communes et les associations sont les principaux employeurs.
Pièce complémentaire :
Projet pédagogique