Inscriptions
en ligne

Exclusivement pour les filières :
ASS, EJE, ES, ETS, ME, TISF





Institut du Travail Social de la Région Auvergne

Exposition du 26 février au 30 juin 2018
3e étage de l’ITSRA (62 av. Marx-Dormoy à Clermont-Fd) entrée libre de 9h à 17h
expo EJE 2018

Apprendre de la recherche par la recherche… Voilà tout l’objet de l’initiation à la recherche-action dans le parcours de formation des Educateurs de jeunes enfants (EJE) à l’ITSRA. Et de l'exposition qui en rend compte.
À travers cette démarche scientifique, les étudiants de 2e année sont invités à réfléchir et apprendre sur la réalité professionnelle dans laquelle ils s’engagent. Il s’agit de s’approprier une démarche méthodologique de recherche, d’objectiver la réalité dans un exercice de distanciation de leurs représentations afin de dépasser les évidences et de construire des connaissances sur une problématique du travail social et de la petite enfance.
En 2018, cet exercice d’initiation à la recherche a permis aux 16 étudiants futurs EJE de se documenter et d’élaborer leurs connaissances sur la question du genre dans l’accompagnement du jeune enfant et de sa famille. L’une des préoccupations contemporaines se situe en effet dans une qualité d’accueil visant notamment l’égalité et la lutte contre les stéréotypes de genre. Les références européennes concernant la pédagogie active égalitaire inscrivent le débat au cœur des pratiques éducatives des professionnels de la petite enfance.
Les étudiants ont enquêté sur leur terrain de stage, auprès des professionnels, des parents et des enfants, afin d’identifier les stéréotypes de genre à l’œuvre dans les structures d’accueil du jeune enfant. La compréhension de leurs résultats s’est articulée autour de l’historique de la place du féminin dans la société occidentale, de leurs connaissances sur le développement identitaire du jeune enfant et du concept d’inconscient collectif développé par Carl Gustav Jung.
Ce travail a permis aux étudiants et aux professionnels concernés par l’enquête de reconnaitre l’existence même de ces stéréotypes et de leur influence sociale afin d’analyser et repenser les pratiques éducatives de l’EJE.