Inscriptions
en ligne

Exclusivement pour les filières :
ASS, EJE, ES, ETS, ME, TISF





Galaxie des Dys et troubles de l''enfant

Mercredi 4 octobre 19h30

Conférence débat organisée par la MAIF, en partenariat avec  l'ITSRA et l'UCA
Amphi Agnès
Varda – UFR lettres, culture et sciences humaines (29 bd Gergovia Clermont-Fd > localisation)
Gratuit sur inscription : entreprise.maif.fr/dys-2017

La galaxie Dys et les troubles de l’enfant (Galaxie Dys : la scolarité en eaux troubles)
Avec Léonard Vannetzel, psychologue, spécialisé en psychologie de l'enfant et en neuropsychologie. Rédacteur en chef adjoint de la revue ANAE et responsable d'ANAE Formations, il est aussi conférencier et a enseigné dans plusieurs universités parisiennes. Il a participé avec Édouard Gentaz au docu-réalité La vie secrète des enfants, diffusé en janvier 2017 sur TF1.

Les troubles Dys* : une nébuleuse en mouvement
Depuis une vingtaine d’années, les troubles Dys connaissent une popularité croissante au risque de recouvrir la question de l’échec scolaire. Historiquement inscrites dans un cadre médical neurologique, ces notions sont souvent mal utilisées dans les médias grand public et dans la littérature « sauvage » accessible sur internet.
Les pratiques cliniques, diagnostiques et pédagogiques sont très complexes et variables d’un centre de soin ou d’une école à l’autre au détriment des enfants concernés et de leur famille.

*Les principaux troubles des apprentissages sont la dyslexie (trouble spécifique de la lecture), la dyspraxie (trouble du développement moteur et de l’écriture), la dyscalculie (trouble des activités numériques), la dysphasie (trouble du langage oral) et les troubles de l’attention (source Inserm).

Des questions
Les Dys sont-ils des handicaps ? Qui sont les enfants concernés ? Comment les comprendre et les identifier ? Quelles aides sont possibles aujourd’hui et… à quel prix ?

Familles et enseignants : d’une inquiétude à l’autre
Familles et enseignants sont touchés de plein fouet par le phénomène : en première ligne face aux difficultés d’apprentissage, les enseignants se disent désemparés par la recrudescence d’enfants porteurs d’un diagnostic Dys alors même qu’ils sont les premiers aidants en la matière.
Les familles des enfants concernés, inquiètes face au spectre de l’échec scolaire et souvent désarmées ou découragées par des procédures administratives et médicales lourdes et contraignantes, appellent à un système plus fluide et plus fiable vers l’amélioration de l’appui à la scolarité et des thérapeutiques efficaces.

Ecole des parents et des éducateurs
La revue trimestrielle L'école des parents consacre dans son dernier numéro, un dossier spécial Les souffrances des enfants "dys". Consulter le numéro ici